Notre rapport au temps – Etienne Klein

Etienne Klein est physicien et directeur de recherches au CEA. Il s’est beaucoup intéressé à la question du temps.

Un point intéressant de son discours concerne notre emploi du mot « temps », révélateur de notre rapport au temps.

« Le mot temps est victime d’une polysémie fulgurante. Il est utilisé pour dire la succession, la simultanéité, la durée, le changement, le devenir… »

« Nous sommes tous habitués à dire que le temps passe. Mais à force de passer, il ne devrait plus être là… De même, nous disons souvent : « je n’ai pas le temps ». C’est parce qu’il y a du temps que l’on n’a pas le temps. Bizarre, non ? En réalité, nous voulons dire par là que nous ne pouvons faire ce que nous voulons ou devons car le temps en passant nous contraint. Le mot temps signifie alors liberté, disponibilité… »

« Paul Valéry disait à propos du temps qu’il faut procéder à un nettoyage verbal. Il avait raison. L’usage que l’on fait de ce mot est tellement abusif que finalement on ne peut plus le penser précisément. »

Un point qu’il me semble intéressant d’avoir à l’esprit, notamment quand on utilise le mot avec des enfants, dont le rapport au temps est en construction, très différent du nôtre, et qui plus est, souvent contraint par des adultes toujours pressés…..

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :