Nos petits grains de folie et comment accepter – réellement- l’originalité de nos enfants

Cette citation peut t’inspirer de multiples manières. J’aimerais pour ma part te demander :

Est-ce que tu oses, est-ce que nous osons, nos petits grains de folie ?

Est-ce que nous osons nous offrir régulièrement à nous-mêmes le cadeau d’une petite « extravagance » ?

juste pour nourrir notre âme de poète, d’enfant, de lutin.e facétieux.se, d’artiste, de potache… ?

Penser – et agir – « hors de la boîte » n’est un pas un slogan pour entreprise en mal de productivité, ni une posture de punk ou d’anarchiste

Mais c’est, pour moi, la perspective de préserver sa liberté intérieure,
de voir la vie avec les lunettes que l’on choisit,
c’est savoir que l’on a toujours le choix d’habiter son rêve,
c’est garder confiance qu’un monde joyeux empli de possibilités infinies est toujours à notre portée.

Et de tous petits détails peuvent suffire à nous le rappeler, ces « petits grains de folie ».
Et quand je pense aux adultes, je pense aux enfants (et inversement), alors je nous pose à chacun la question :


Au-delà des grands discours sur le fait que chaque jeune est libre de trouver sa voie, d’être créatif et original,
jusqu’où sommes-nous réellement prêts à accepter l' »orginalité », la singularité de chaque enfant,
même quand cela l’emmène, et nous avec, loin de nos évidences/préjugés/conventions, loin de la sécurité du conformisme et des voies déjà bien balisées…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :